News



DOSSIER DE PRESSE


 

ACCORD DE FINANCEMENTS BAD – AIR CÔTE D'IVOIRE
 

Dans le cadre de son programme de développement (modernisation de sa flotte, création d’un centre de maintenance et création d’un centre de formation aux métiers de l’aviation), la compagnie Air Côte d’Ivoire a soumis au marché financier une demande de financement pour un montant maximal de 253 millions d’Euros, soit 166 milliards F CFA.

Après l’analyse, l’évaluation du dossier technique et de la structure globale de la transaction, la Banque Africaine de Développement (BAD) a effectué divers audits au sein de la compagnie. Ces évaluations ont permis de soutenir la décision de la BAD d’accompagner Air Côte d’Ivoire dans la mise œuvre de son Programme de Modernisation et d’Expansion.

Afin de concrétiser la décision d’accompagnement de la BAD, son conseil d’administration qui s’est réuni le 08 novembre 2017 a approuvé la structure de cette transaction en mettant à disposition un financement qui se compose comme suit :

  • Un prêt souverain du secteur public de la BAD d’un montant de 51,16 millions d’Euros soit 33,56 milliards de francs CFA à l’Etat de Côte d’Ivoire. Ce prêt fera l’objet d’un accord de rétrocession entre l’Etat ivoirien et un véhicule adhoc (SPV) prévu dans le cadre de la structure dudit financement pour l’acquisition de l’avion qui sera mis à disposition et exploité par Air Côte d’Ivoire.
  • Un prêt du secteur privé de la BAD d’un montant de 42,64 millions d’Euros soit 27,97 milliards de francs CFA pour financer partiellement les avions neufs commandés par Air Côte d’Ivoire.
  • Un prêt du guichet du Fond Africain de Développement de la BAD (le guichet FAD) de 4,26 millions d’Euros soit 2,8 milliards de francs CFA qui financera les diverses études nécessaires à la création d’un centre de maintenance et d’un centre de formation sous régional de pilotes et de mécaniciens avions.

Le montant total prêté par les différents guichets de la BAD (Guichet Public, Guichet Privé et Fond Africain de Développement) à la compagnie Air Côte d’Ivoire s’élève donc à 98,06 millions d’Euros soit 64,32 milliards de francs CFA.

En complément du montant total prêté par la BAD, la structure de financement du Programme de Modernisation et d’Expansion d’Air Côte d’Ivoire prévoit également un financement des banques commerciales locales et internationales d’un montant maximal de 95 millions d’Euros soit 103 milliards de francs CFA.

Afin susciter la forte participation des banques commerciales et permettre à la compagnie de bénéficier de tarifs compétitifs sur le marché financier, le guichet du Fond Africain de Développement (le guichet FAD) apportera une garantie de risque partielle (GRP) sur les échéances de remboursement. Cette garantie de risque partielle du guichet du Fond Africain de Développement de la BAD (le guichet FAD) s’élève à 17,06 millions d’Euros soit 11,2 milliards de francs CFA.

Ce financement structuré d’un montant total de 253 millions d’Euros, soit 166 milliards F CFA (incluant les prêts bancaires et la contribution d’Air Côte d’Ivoire) ayant reçu un avis favorable du conseil d’administration de la BAD vient soutenir les bonnes performances commerciales et la croissance rapide d’Air Côte d’Ivoire en quatre années d’activités. Le financement permettra de :

  • Moderniser la flotte de la compagnie par l’acquisition d’avions neufs.
  • Renforcer ses capacités par la mise en place d’un programme d’assistance technique couvrira les points suivants :

    • La formation en partenariat avec l’INPHB de 77 pilotes et de 120 techniciens avions,
    • Les études et l’élaboration d’un plan d’affaires pour la construction d’un centre de maintenance,
    • Les études et l’élaboration d’un plan d’affaires pour la création d’une école régionale des métiers de l’aviation.